Réserver un hébergement, un restaurant, une activité 

Translate into

Blaise Cendrars

 (01/09/1887-21/01/1961)

 Blaise Cendrars, de son véritable nom, Frédéric Sauser, est né à la Chaux-de-Fonds, en Suisse, le 1er septembre 1887, d’une mère Écossaise et d’un père Suisse.
C'est à 20 ans que Blaise Cendrars vient pour la première fois en France. Pendant la Grande guerre, amoureux de ce pays, il s’engage dans la légion étrangère.

Parfois surnommé « le poète de la main gauche » après avoir été amputé de son bras droit sur le front de Champagne en 1915, il témoigne des souffrances des soldats et du dévouement de sœurs, infirmières et des chirurgiens dans son premier récit en prose La main coupée.

 Le 16 février 1916, il est naturalisé français. Écrivant désormais de la main gauche, il travaille dans l'édition et délaisse un temps la littérature pour le cinéma, mais sans succès.

Il devient correspondant de guerre dans l'armée anglaise en 1939.

En 1943 il commence à écrire ses Mémoires : L'Homme foudroyé  (1945),  La Main coupée  (1946), Bourlinguer (1948) et Le Lotissement du ciel  (1949). De retour à Paris en 1950, il collabore fréquemment à la Radiodiffusion française.
Il décède d'une attaque cérébrale  le 21 janvier 1961.